Vous cherchez un massage ou un coiffeur ? Vous êtes masseuse ou coiffeur(se)? Mettez-vous en relation ICI !
citation coiffure

Voici une liste des citations célèbres sur la coiffure et les coiffeurs

John Nollet.

Une femme a beau s’acheter les plus belles robes de couture, la joaillerie la plus extraordinaire ou des escarpins de créateur, quand elle se couche, le seul atout qui lui reste, c’est sa chevelure. »

Eugène Labiche .

Le dévouement est la plus belle coiffure d’une femme!

Stendhal  .

La chance s’attrape par les cheveux, mais elle est chauve. »

La Bible.

Les cheveux blancs sont une couronne d’honneur. »

Octave Feuillet.

La bonté, c’est la coquetterie des cheveux blancs. »

Carlo Goldoni.

Les femmes ont tort de suivre, en fait de coiffure, la mode générale. Chacune devrait consulter son miroir, examiner ses traits, adapter l’arrangement de sa chevelure à l’air de son visage et conduire la main de son perruquier. »

Philippe Bouvard.

Les coiffeurs, simples jardiniers du système pileux supérieur, sont devenus les phares d’un Etat-bigoudi soumis à la dictature du peigne et placé sous la souveraineté du séchoir. »

Jean de La Bruyère.

Il faut juger des femmes depuis la chaussure jusqu’à la coiffure exclusivement, à peu près comme on mesure le poisson entre queue et tête. »

Bruno Masure.

Les salons de coiffure sont bien les seuls endroits où l’on casque pour écouter quelqu’un qui vous défrise!

Carlo Goldoni.

Les femmes ont tort de suivre, en fait de coiffure, la mode générale. Chacune devrait consulter son miroir, examiner ses traits, adapter l’ arrangement de sa chevelure à l’ air de son visage et conduire la main de son perruquier.

Robert Desnos.

Le coiffeur sortit à ce moment et du seuil considéra le promeneur arrêté. Voulez-vous être rasé ? Monsieur, je rase doucement. Mes instruments nickelés sont des lutins agiles. Ma femme, la posticheuse aux cheveux couleur de palissandre, est renommée pour la délicatesse de son massage et son adresse à polir les ongles, entrez, entrez, Monsieur.

André Breton.

Le paysage de Paris rossignol du monde variait de minute en minute et parmi les cires de ses coiffeurs élançait ses jolis arbres printaniers, pareils à l’inclinaison de l’âme sur l’horizon.

Anaïs Nin.

Les femmes croient toujours que, lorsqu’elles auront mes chaussures, ma robe, mon coiffeur, mon maquillage, il leur arrivera tout ce qui m’arrive. Elles n’ont aucune idée des talents de sorcière qu’il faut avoir. Elles ne savent pas que je ne suis pas belle, mais seulement que je parais l’être à certains moments.

Pierre Desproges.

A l’instar du pou, le coiffeur est un parasite du cheveu.

Benjamin Franklin.

Méfie-toi d’un jeune médecin et d’un vieux coiffeur.

Karl Kraus.

Ces conversations de coiffeur sont la preuve irréfutable que les têtes sont là à cause des cheveux.

Régis Jauffret.

Mon mari ne me tue pas, mais il gagne si mal sa vie qu’il ne vaut guère mieux qu’un meurtrier. Il m’assassine à petit feu avec son salaire miteux. Je suis pourvue de cinq enfants adorables que je laisserais volontiers sur le bord de la route en échange d’une dent en céramique et d’un rendez-vous chez le coiffeur.

Le Clézio.

Dans le wagon, les corps se touchent. Rarement se cherchent (sauf quelques pervers dont c’est la raison d’être à bord, mais eux-mêmes ne tardent pas à perdre pied). S’éviteraient s’il y avait de la place. Des gens qui n’auraient jamais dû se rencontrer sont face à face, le vieux rouleur et la jeune prépubère, la matrone dignifiée et le gigolo, l’aviateur décoré et la pute décolorée, le garçon coiffeur et l’ambassadeur (il arrive qu’ils se ressemblent), le professeur et l’élève, le fou et le prophète, le vieillard aux yeux troubles et le trentenaire au sourire entendu, le juge et le prisonnier, la fliquette et le pickpocket, et plus généralement tous ces gens semblables, indifférenciés, uniformément gris et anonymes, interchangeables et pourtant uniques.

Boris Vian.

Je veux une vie en forme de sable dans des mains – En forme de pain vert ou de cruche – De terre pleine de cailloux – De coiffeur sauvage ou d’édredon fou – Je veux une vie en forme de toi – Et je l’ai, mais ça ne me suffit pas encore – Je ne suis jamais content.

https://fr.pinterest.com/explore/citations-de-coiffeur-948902259633/


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up